Présentation

Terres de Couleurs, association loi 1901, accompagne depuis 2012 des jeunes filles Maasaï dont les familles rejettent l'excision, culturellement pratiquée dans cette ethnie (Kenya)
Pour en savoir plus et suivre une actualité locale
allez sur : http://www.facebook.com/TerresDeCouleursMaasai

mardi 1 mai 2012

L'excision, le Non Respect du Corps Sacré de la Femme !

Bonjour à tous,


Le mardi 24 avril une dizaine de personnes est venue rejoindre notre groupe de 6 bénévoles, merci à la journaliste de s'être dérangée.....


Ce sujet si grave semble faire peur, à moins que pour un grand nombre....ce qui se passe ....au loin.... ne soit pas d'un grand intérêt ?


Quand on sait : Qu'en France, la clitoridectomie a été préconisée à la fin du XIXe siècle par des médecins comme Thésée Pouillet (1849-1923), Pierre Garnier (1819–1901) ou Paul Broca (1824-1880) pour lutter contre l'onanisme (la masturbation) et aussi pour combattre l'hystérie, l'homosexualité féminine et quelques psychoses......


Qui sommes nous donc pour juger de ce qui se pratique en Afrique..... par contre envoyer des pensées d'aide à toutes celles et ceux qui souhaitent rejeter cette pratique ancestrale, et les épauler pour l'éradication de ce rite séculaire mutilant ! OUI !!! 


Rejoignez nous !! Il s'agit du Non Respect du Corps Sacré de la Femme !!!



Le thème de l'excision a suscité de multiples questions - Ploemeur
jeudi 26 avril 2012








Petite assistance mardi à la soirée-débat sur ce sujet sensible qu'est l'excision. Maitha Lobjois, présidente de Terre de Couleurs, s'est réjoui de la présence d'hommes à cette soirée. « Car à l'unanimité des présents, c'est aussi par le changement des convictions des hommes maasaï que l'éradication de cette pratique peut réussir ! »
Les questions récurrentes concernaient un lien avec la religion. « Or pour le peuple maasaï, il ne s'agit aucunement d'un lien avec quelque religion que ce soit, c'est un rite séculaire qui est bien issu de l'Egypte et des peuples nilotiques » À noter aussi l'étonnement de l'assistance sur l'existence d'une loi contre cette pratique au Kenya depuis 2001, avec renforcement des sanctions en 2011, sans application aucune dans les villages.
Terres de Couleurs prévoit d'autres actions semblables dans les mois à venir, avec vente de bijoux et tissus, afin d'obtenir des fonds pour des actions sur le terrain en partenariat avec l'association Neighbours Initiative Alliance de Kenny Matampash.
www.niakajiado.org




Nombreux bijoux maasaï à vendre !!! terresdecouleurs@hotmail.com


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire