Présentation

Terres de Couleurs, association loi 1901, accompagne depuis 2012 des jeunes filles Maasaï dont les familles rejettent l'excision, culturellement pratiquée dans cette ethnie (Kenya)
Pour en savoir plus et suivre une actualité locale
allez sur : http://www.facebook.com/TerresDeCouleursMaasai

samedi 13 août 2011

De retour .....

Le Sénégal m'a accueillie comme lors des autres voyages avec ses surprises, ses rendez-vous loupés, ses incompréhensions, ses rencontres amicales et même tendres, ses routes cabossées, ses sachets plastiques en abondance, sa chaleur humide, ses pluies impétueuses, son soleil... brûlant la peau des toubabs (blanches) écervelées, ses demandes d'aides, ses artisans et artistes dévoués et sérieux, ses "autres" toujours en retard, ses routes salies de déchets non ramassés, ses constructions nouvelles, ses maisons délabrées les jouxtant, ses pauvres faisant la manche, ses petits talibés entraînés à faire la "quête..." ses riches en gros 4 x 4 rutilants, ses rues ensablées, ses" clandos" surchargés, ses autobus bondés, ses camions surchargés retournés dans les fossés, ses mobylettes" nouveaux taxis", ses innombrables taxis jaunes plus pockés les uns que les autres, son lac rose rarement rose, ses routes quasi détruites oubliées par l'Etat, ses coupures d'électricité inexorables et de plus en plus longues et nombreuses, ses villageois au sourire éclatant, ses jeunes tous futurs footballeurs, ses rivières  pleines de détritus, ses baobabs majestueux autant que les Sénégalaises avec leurs habits forts en couleurs, ses appels à la prière tôt le matin, ses parpaings en attente de constructions, ses constructions en attente de finitions, ses margouillats colorés, ses cafards si rapides, ses marchés surprenants, ses boutiquiers vendant de tout et à toute heure, ses vendeurs de viandes en plein soleil le long des routes, ses moutons et chèvres prioritaires, ses anciens qui palabrent, ses jeunes qui attendent..... 

              enfin je pourrais continuer ainsi longuement ma liste !!!!!!!

                               un autre jour viendront d'autres photos .......


2 commentaires:

  1. Tu décris d'un certain coté une Afrique que j'ai connu il y a plus de 50 ans et une autre qui a mal vieillie. Dommage mais rien n'est perdu car la vie est un éternel recommencement.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai juste oublié de parler du ramadan ...et donc du muezzin matinal et tout particulier en cette période ......et aussi des innombrables mètres de tissus vendus chaque jour dans ce pays ...et .... bon j'arrête !!!.

    RépondreSupprimer