Présentation

Terres de Couleurs, association loi 1901, accompagne depuis 2012 des jeunes filles Maasaï dont les familles rejettent l'excision, culturellement pratiquée dans cette ethnie (Kenya)
Pour en savoir plus et suivre une actualité locale
allez sur : http://www.facebook.com/TerresDeCouleursMaasai

dimanche 7 juin 2009

ATELIER TEINTURE suite...

Lors de mon voyage suivant en Juillet 2008 et après avoir longuement échangé avec Abasse SENE, natif de ce village et travaillant chez l’ancienne mannequin internationale SADIYA à Dakar, je suis arrivée au village de Popenguine sérère avec :

- des bassines en métal
- des bassines en plastique
- de la ficelle
- du malican coton
- de la teinure
- du khémé et du séguéné (intraduisibles)
- des fils de séchage
- des pinces à linges
- des masques
- et des gants très longs et très solides….


« « Atmosphère de fourmis cet après midi là …

Les femmes arrivaient une à une de partout dans cette cour d’école, vêtues de jolis vêtements colorés comme pour une fête !
J’étais déjà très émue ….

15 heures … 16 heures .. une vingtaine, peut-être plus, a pris place :
* Une chef (apparente)
* Une sous-chef
* Une ou deux formatrices = celles qui savaient déjà bien teindre !!
* Une responsable de l’eau
* Une responsable du feu

Chacune trouvant sa place ….
Et moi « toubab » ….. » »

Distribution de masques et de gants ….
Comment ? quelque chose est toxique ????
Et oui ! ne rêvons pas et ne soyons pas ingénus à ce point !!!
le produit de fixation de la couleur ne peut qu’être fort !!

En peu de temps en fait elles ont plié, teinté, rincé, fait sécher et je suis repartie avec un bel échantillonnage convaincue de la réussite du projet et elles aussi !!

En Novembre 2008, au voyage suivant, j’avais la joie de découvrir que le groupe avait travaillé suffisamment pour racheter du coton-malican et qu’elles étaient prêtes à re-teinter du tissu pour notre association.

Elles savent fort bien que nous faisons fabriquer des vêtements et les vendons pour pouvoir les réapprovisionner en fournitures dans un premier temps !

Nouvelle séance de travail et formation, l’équipe était différente ce jour là, pas la même « chef » mais toujours la même responsable Maty FAYE.

C’est elle qui conserve le matériel puisqu’elles n’ont pas de local et travaille dans la cour de l’école puisqu’ici … l’eau est gratuite !
Aviez-vous pensé à ce petit détail ? Si important pourtant !!!

Les femmes de Popenguine- Sérère ont décidé de partager en 3 tiers le bénéfice de leurs ventes de tissus teintés (hors nos achats associatifs) :
- 1/3 versé à celles qui font le travail de teinture
- 1/3 pour racheter des fournitures
- Dernier 1/3 pour la caisse solidaire de l’école au bénéfice des plus démunis.

Et voilà comment on remplace de l'assistanat par une action de partenariat !
Je ne rêve pas et je fais tout pour convaincre nos membres qu’un appui sera nécessaire durant plusieurs années, au moins pour acheter une part de leur fabrication et créer avec des tailleurs des vêtements et objets « vendables » ici en France !

à suivre si cela vous interesse.... à mon retour en Juillet 2009 !
Maïtha

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire